Annie Stone

Artiste

« J’ai enchaîné albums, comédies musicales, pièces de théâtre, émissions de télé, galas, tournées et le public m’a suivi, quelle magie ! »

Toute mon enfance se déroule dans une vingtaine de villes de province où mon père travaille à l’électrification des lignes SNCF. J’ai 18 ans quand ma famille revient s’installer à Paris.

Je travaille alors à l’Argus de la Presse et passe mes soirées au Bus Palladium où l’on me surnomme « Petite Stone » grâce à ma coupe de cheveux. Un producteur de disque me remarque, je passe une audition et j’enregistre un premier disque avec deux adaptations de chansons des Beatles.

En 1966, je rencontre Eric Charden, jeune chanteur auteur-compositeur. C’est lui qui composera toutes mes chansons. Je connais alors le succès dans les années 70, des années délires et joyeuses de grande liberté avec « est-ce une fille ou un garçon ? », « Baby Stone », « Vive la France » et « Le seul bébé qui ne pleure pas » !

Douze disques d’or : « L’Avventura » (plus de 3 millions d’exemplaires vendus), « Il y a du soleil sur la France », « Le prix des allumettes », « Laisser aller la musique », « L’amour pas la charité », « Made in Normandie », « Si on dansait » etc. nous ont rendu, Charden et moi, les vedettes les plus populaires entre 1971 et 1975 !

J’ai enchaîné albums, comédies musicales, pièces de théâtre, émissions de télé, galas, tournées et le public m’a suivi, quelle magie !

Mes proches disent que je suis restée simple, gaie, curieuse, et naturellement émerveillée devant les choses de la vie.

Mon fils a eu la bonne idée de me motiver avec Charden pour sortir l’album « Made in France », reprises de duos français célèbres, l’année dernière. Je veux continuer à défendre notre disque, c’est un hommage à lui rendre.

Mes passions 

La cause animale, la famille, les amis, mon métier bien sûr.

Je suis déléguée du 2ème arrondissement de Paris de l’ADMD (l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) et je m’intéresse au paranormal.

Je suis également membre actif de la Fondation « Assistance aux animaux » .

Mes projets 

Continuer les tournées et tout ce qui m’enthousiasme.

Pour en savoir plus 

Vous pourrez suivre mon actualité sur le site Figures de France

Pourquoi adhérer à Figures de France ?

Mon avis sur la crise : en arabe, le mot « el radj » signifie « le fou et le Saint ! ».

Je souhaite rencontrer des gens aussi enthousiastes que moi.