Très cher Philippe,

Je te parle, ici au nom de toutes celles et ceux que tu as réunis autour de Figures de France et de Smile in France.

Ton prénom vient du grec Philippos qui signifie « qui aime les chevaux » : philo (ou philein) signifie « ami » et hippos  « chevaux ». Il me semble que c’est davantage les êtres humains que tu aimes.

Nous comptons bon nombre de belles figures en France qui portent le prénom de Philippe, on compte six rois bâtisseurs.

Philippe, ton royaume a pour nom Figures de France, un défi que tu relevas, il y a maintenant dix ans : ton souhait est alors de créer une dynamique positive en France en luttant contre la morosité ambiante : c’est là où le poète que tu es s’affirme car tu rêves d’un autre monde plus fraternel.

Tu es un fondateur visionnaire :

Car tu ressens que ce qui manque cruellement aux êtres humains, c’est du sens, du lien, de la relation (tu es un fin lettré tu connais l’étymologie du mot relatio = récit)

Tu vas donc proposer des histoires d’hommes et de femmes, des figures de France (et tu songes à l’international), tu vas mettre en lumière des talents, des défis, tu vas fédérer les humains, stimuler leurs énergies

Tu es un veilleur qui éveille pour émerveiller :

Tu vas susciter de la fierté, de l’espoir à propager, de « l’enthousiasme à partager »; c’est ton mot d’ordre, le fil rouge inscrit sur la première page du site, c’est un peu un slogan puisque tu es un homme de communication. Le livre « De l’enthousiasme en France pour affirmer nos talents » écrit avec Philippe Breton, en 2007, sera l’acte fondateur de Figures de France.

Dans son origine grecque, l’enthousiasme est d’abord une inspiration surnaturelle, un feu céleste qui s’empare de l’âme,

C’est la confiance en soi, en les autres (enfin dans le plus grand nombre),

C’est conjurer la peur de l’avenir qui nous taraude toutes et tous ;

L’enthousiasme est contagieux !

Et sur cette même page du site, le U de Figures de France se transforme en un sourire, le logo de ta marque, l’expression corporelle de l’enthousiasme :

Quand je pense à toi, je te vois toujours sourire !

Le sourire c’est le signe de la paix intérieure et de la paix extérieure, l’accueil de l’autre dans la joie.

Tu es un meneur d’homme car non seulement tu veux révéler les talents mais tu veux réunir les humains. Aussi bien es-tu un être profondément religieux (Relegerer = réunir).

Tu es un rassembleur car Figures est au pluriel.

Autant de figures différentes, autant de vocations et talents différents.

Comment citer toutes les Figures, toutes celles et ceux qui t’accompagnent dans cette aventure,

Les chroniques d’Aurélie Vaneck, de François-Marie Pons,

Les membres du comité de pilotage (Ta et notre très chère Laurence Vidal, Monique Cara, Géraldine Dupré, Laurent Guerbert, Sebastien Lecoz, …),

Le comité des enthousiastes (Sabine Strock, Antoine Vallet, Sylvie Calame, Franck Declerck, Philippe Streiff, Louis-Serge Real del Sarte, Jean François Tissot, Bernard Logie…)

Tu as choisi le mot « comité » qui n’est pas neutre puisqu’il sous-tend la confiance.

Le fichier compte plus de 300 membres,

L’humoriste Popeck sera toujours fidèle à tes manifestations car dans sourire il y a rire

Autant de voix multiples formant une harmonie (harmonia = assemblage) avec toi comme chef d’orchestre.

Tu es aussi un homme orchestre :

Outre le site que tu as construit avec Laurence,

Les nombreuses soirées que nous avons ensemble animées, qui avaient pour maitre mot l’enthousiasme,

L’association Smile in France, smile ou le sourire encore,

Le partenariat que tu as créé avec les éditions du cœur,

Les cinq livres que tu as commis dont deux avec le mot cœur dans le titre « la fièvre au cœur » (Le cœur encore avec Mécénat chirurgie cardiaque)[1]

Ce mot figure sur la première page du site : « Agir pour sourire, pour valoriser sur Terre ce qu’on aime faire de bien et apprendre à partager la lumière qu’on a dans le cœur ! »

Pas d’enthousiasme ni de sourire sans le cœur.

Le sillon que tu as tracé ne se refermera pas, tu as créé une grand famille, unie par les liens du cœur, il lui revient demain de veiller à ce que la flamme soit toujours en chacun de nous. Toutes celles et ceux qui tu as réuni seront demain tes ambassadeurs de l’enthousiasme (J’allais dire tes apôtres mais ils n’étaient que 12, nous sommes plus de 300 !).

On juge l’arbre à ses fruits, dit-on, tes fruits sont justement, en particulier, tes ambassadeurs.

Là où tu demeures dans l’éternité, tu n’es plus fragmenté comme chacune et chacun d’entre nous sur terre, tu ne fais plus qu’un.

Ne te repose pas pour autant, demeure vigilant, là où tu es pour nous insuffler ton enthousiasme, nous rappeler que nous devons le partager contre vents et marées parfois contraires ; c’est un impératif catégorique. On doit d’ailleurs prochainement parler ensemble de la vocation.

Gardons gravé dans le marbre et nos cœurs ton mot d’ordre « de l’enthousiasme à partager !» et le sourire, deux pépites qu’il faut constamment préserver pour continuer à leur donner vie dans notre cœur et celui des autres.

Très cher Philippe tous tes amis de Figures de France continueront d’incarner ton rêve et d’avoir « des sourires aux lèvres », titre de ton dernier livre qui va prochainement paraître.

À l’ère de la connexion, internet, objets connectés, nous restons en contact mon cher Philipe sans avoir besoin de la technologie, les forces de l’esprit nous suffisent pour rester en union, en communion, avec le sourire.

Jean Watin-Augouard

Paroisse Sainte Marguerite – Le Vésinet, Vendredi 9 Février 2018

[1] La fièvre au cœur en 1991, 2ème prix bleu citron de la Ville de Paris : La fièvre au cœur : de la Corrèze à New York, il n’y a qu’un pas 2016 ; Le passant des années 2000 : Philippe discute avec un cèpe dans une forêt corrézienne.