Stéphane Diagana – Comité des Enthousiastes

Champion du Monde 400 m haie en 1997. Actuel détenteur du record d’Europe depuis 1995. Consultant Media et Sport, Entrepreneur.

« Nous avons entre nos deux oreilles un outil formidable qui peut nous emmener bien au-delà de nos rêves si le cœur nous en dit ! »

Mon parcours sportif, tout comme les parcours de mes parents et de mes frères, m’ont permis de comprendre qu’une part importante de ce qui nous arrive dépend de nos actes, de nos choix et de notre engagement. La vie a bien évidemment son mot à dire pour le meilleur ou pour le pire, mais pourquoi lui laisser écrire nos vies de A à Z ? Plusieurs éléments m’ont donné une confiance solide, je dirais même une foi profonde, en la puissance de la réflexion individuelle et collective en tant que facteur de changement à même d’affranchir les individus et les groupes de tout déterminisme.

Le déterminisme social tout d’abord. J’ai grandi lors de mes dix premières années à Saint- Denis dans une résidence HLM, une cité, un quartier sensible… bref, un coin pas top, mais pas si mal. C’est ainsi que je l’ai vécu et c’est sans doute le plus important ! Ma mère était institutrice et mon père technicien de maintenance informatique. Aujourd’hui, mes deux frères aînés (l’un cadre dirigeant dans l’électronique audio professionnelle et grand public, l’autre cadre expatrié dans la recherche de l’industrie pharmaceutique) et moi-même jouissons d’une situation sans doute plus favorable que celle connue par nombre de mes voisins de palier d’alors. Bien sûr, il faut aussi de l’amour, de la générosité, de l’affection, de l’empathie, de l’envie de partager, d’enseigner, d’éduquer et de l’engagement de la part de l’environnement éducatif qui vous entoure lors de vos premières années. De la part de vos parents bien sûr, mais aussi de vos maîtres d’école, professeurs et autres éducateurs. Je dois dire que nous avons été plutôt gâtés sur ce plan mes frères et moi. Cependant, sans la conviction que l’éducation et la stimulation de l’intelligence individuelle et collective peuvent être sources de liberté vis à vis des déterminismes, ces qualités de coeur et de moral s’investissent ailleurs. La fatalité engendre ainsi la fatalité et l’enthousiasme sans doute l’enthousiasme. Il faut donc partager ce dernier sans modération et témoigner de sa puissance d’action.

Le déterminisme biologique ensuite. Ma pratique de l’athlétisme dès l’âge de 10 ans a été un formidable terrain d’expérimentation qui m’a permis de le découvrir. L’athlétisme est un sport « mécanique » au sens physique du terme. La performance athlétique repose sur des sciences telles que la biomécanique, la mécanique du mouvement animal et humain, et la physiologie de l’effort, ainsi que sur la psychologie de la performance. Elle peut faire l’objet d’une mesure objective. Celle-ci est certes le fruit du gène et du travail, de l’inné et de l’acquis, mais la progression, elle, est le fruit du travail et donc de cette fameuse intelligence, individuelle et collective, qu’il faudra mettre en oeuvre pour s’affranchir des limites et exploiter le plein potentiel de ces gènes qui contribuent à la performance. Ainsi la compétition remet en cause sans ménagement et sans ambiguïté votre travail sur le plan qualitatif et quantitatif. Impossible d’incriminer le professeur qui ne vous aime pas ou qui aime trop votre voisin de classe : le chrono et le décamètre sont impartiaux !

La pratique de l’athlétisme, telle que je l’ai vécue, a donc largement contribué au développement de mon enthousiasme.

Je ne me suis jamais senti dans la peau d’un surdoué de l’athlétisme étant jeune. De nombreux athlètes travaillant moins et gagnant plus (de courses) m’ont surclassé dans les jeunes catégories.

Mes succès athlétiques m’ont dans ce contexte conforté dans l’idée que nous avons tous entre nos deux oreilles un « outil » formidable qui peut nous emmener seul ou à plusieurs, bien au-delà de nos rêves si le coeur nous en dit. Encore faut-il être enthousiaste !

Mes passions 

Je suis attiré par tous les projets qui ont une dimension systémique forte et qui visent à décloisonner les univers qui ont tant de choses à faire ensemble mais ne se rencontrent pas. Bien sûr, il faut que ceux-ci apportent des solutions en phase avec mes objectifs citoyens et mes valeurs pour que je m’investisse sans compter.

La création d’entreprise m’intéresse, car cela ressemble beaucoup au parcours d’un sportif de haut niveau, l’idée, le rêve, l’objectif, la stratégie…mais l’innovation entrepreneuriale quand elle est capable de répondre globalement aux exigences, aux besoins et aux défis de notre époque, à la fois sur le plan écologique et social, constitue pour moi le Graal.

Mes projets 

J’ai créé un Campus Sport Santé dédié à la pratique du sport de haut niveau et à celle du sport santé. Pourquoi rapprocher ces deux populations ? Parce qu’être champion du monde ou champion de sa santé, relève d’une même démarche d’excellence qui place dans les deux cas l’activité physique et la nutrition au coeur des enjeux….

Pour en savoir plus 

http://www.campussportsante.com/

http://www.stephane-diagana.fr/

Pourquoi adhérer à Figures de France ?

Je souhaite partager l’enthousiasme et bénéficier du contact de ceux qui en sont porteurs.